Geometry and felting

 

felt triangle

Another workshop, another treat. That is how I felt doing Charlotte Sehmisch felting masterclass a second time. After experimenting with Charlotte’s techniques two years ago  I knew I had to ask her to come over in Ireland and was thrilled when she  accepted. Our Feltmakers Ireland workshop was full of enthusiastic felters eager to discover the world of intricate geometry and shapes. Everyone worked really hard and produced amazing pieces. On my side, I decided to focus mostly on geometric shapes such as the tetrahedron, a 3D object composed with four triangular faces. Any felter would know that the idea of making those seamless 3D shapes with only wool, soap, water and your hands is a challenge. There is no room for error, just ensure you follow the instructions to the letter and calculate carefully your shrinkage using a specific formula. I went on to make a seamless cube as well, using the same careful, specific process. Learning and experimenting with Charlotte is a wonderful experience as it shows you how far you can go with wool. Well, actually there is no limits to the amazing material that is wool!

felted trianglefelted cubepockets
Participer à un stage de feutre avec Charlotte Sehmisch une seconde fois, c’est un régal. Après avoir gouté aux techniques de feutrage de Charlotte, il y a deux ans, (voir article précédent Beyond Felting ) un atelier de quelques jours en Irlande s’imposait. J’étais ravie quand Charlotte a accepté notre invitation. Notre stage, organisé par Feltmakers Ireland, était complet. Des feutrières enthousiastes et désireuses de découvrir le monde complexe de la géométrie sont venues de tous les horizons. Tout le monde a travaillé dur et réalisé des pièces feutrées étonnantes. De mon côté, j’ai décidé de me concentrer principalement sur les formes comme le tétraèdre, un objet 3D composé de quatre faces triangulaires. Concevoir des formes sans coutures avec seulement de la laine, du savon, de l’eau et ses mains constitue un défi en soi pour toute feutrière. Pas le droit à l’erreur. Il faut seulement suivre les instructions à la lettre et calculer correctement le rétrécissement à l’aide d’une formule spécifique. En suivant le même procédé minutieux, j’ai aussi réalisé un cube sans coutures. Participer à un atelier avec Charlotte est une belle expérience où on découvre jusqu’où on peut aller. En fait, il y a aucune limite à cette matière étonnante qui est la laine !

Leave a Reply

%d bloggers like this: